tout-savoir-ecole-de-commerce

Pour pouvoir continuer ses études dans une école de commerce, il existe différentes sortes de concours à faire. Indispensable afin d’accéder aux formations, ces concours varient en fonction du candidat, et cela repose sur son profil ainsi que le niveau d’étude qu’il souhaite atteindre. Permettant d’entrer dans une école de commerce, les concours procurent également des diplômes de Grande École.

Les concours post bac

Mieux connus sous le nom de banques d’épreuves, les concours post bac s’adressent aux étudiants ne disposant pas encore de leur bac. Plusieurs écoles de commerce de renom proposent des concours post bac. Avec le principe des banques d’épreuves, les étudiants ont la possibilité de postuler dans de nombreuses écoles en même temps.

Étant donné qu’il s’agit d’un concours classique, les tests restent simples parce qu’elles se composent de questions à choix multiples, de langues vivantes et d’épreuve de synthèse. Dès que le candidat a réussi à l’épreuve écrite, il participe à un examen oral. À faire quelque temps avant les épreuves du bac, ce concours se traduit comme un challenge à relever pour les étudiants, mais ils peuvent avoir recours à des cours préparatoires. Parmi les concours post bac, on peut citer : PASS, SESAME, ACCES, Ecricome Bachelor, Bachelor EGC, TEAM, Atout+3 et LINK.

Les concours post prépa

Les élèves ayant suivi une classe prépa sont différenciés à partir de deux banques d’épreuves, notamment le concours Ecricome et la BCE ou Banque commune d’épreuves. Ces épreuves ont pour rôle de permettre aux candidats provenant d’une classe préparatoire de rejoindre l’école de commerce de leur choix, sans être contraints de faire des concours dans plusieurs institutions.

La BCE reste le concours regroupant le maximum d’école de management, soit un total de 24. En général, les étudiants se tournent vers ESCP, EM Lyon, ESSEC, HEC, Audencia, Grenoble EM et EDHEC. À l’inverse de la BCE, le concours Ecricome fait référence à deux écoles de commerce reconnu à l’échelle nationale et internationale.

Les concours d’admissions parallèles

Après avoir obtenus leur BTS, DUT, Licence ou Master, les étudiants sont nombreux à percer de nouveaux horizons professionnels. L’admission parallèle devient donc la solution plébiscitée par les étudiants pour s’intégrer dans une école de commerce. Destinée aux étudiants possédant déjà des diplômes, l’admission dans une école de commerce via les concours parallèles est considérée comme un avantage de plus à ajouter dans le CV.

Valorisant la formation initiale, ce concours aide à entrer facilement dans le monde professionnel en recevant une autre compétence managériale recherchée par les entreprises. On peut dire que la prépa ne reste pas l’unique moyen de rejoindre une école de commerce. Pour les candidats, ils peuvent être recrutés suivant une sélection de dossiers, un entretien, un test au niveau de la langue ou un examen proprement dit. Chaque année, le nombre de candidats reçu par admission parallèle ne cesse de croitre, engendrant un tri de plus en plus sélectif par les écoles de commerce.

Les concours après le bac+2, +3 ou +4

Telles que les concours Ecricome et BCE, les écoles de commerce ont créé des concours servant à réduire le nombre d’épreuves à passer par les candidats. Après le bac+2, les étudiants pourront choisir entre 3 grands concours : Passerelle 1, Tremplin 1 et Ambition +. Chacun de ces examens a été recensé de sorte que les étudiants puissent intégrer toutes les écoles de commerce en France.

Au sujet des étudiants titulaires d’un bac+3 ou +4, il y a des banques Passerelle 2, Tremplin 2 et Ambitions+. Il s’agit des épreuves d’entrée pour la deuxième année d’étude des programmes proposés par les grandes écoles. Strictement réservé aux personnes diplômées d’un bac+3, le CAD ou concours d’admission directe est offert par l’ESCP et HEC.